Les commerces de BULLION du XIXè siècle à nos jours


                                                                           Présentation

L'historique (postérieur à 1920) a été réalisé à partir de témoignages fournis par des habitants de la commune nés entre les deux guerres mondiales et ayant vécus à Bullion de façon permanente (ou quasi permanente).

De 1900 à 1970, les légendes des cartes postales anciennes (CPA) permettent de compléter cet historique.
Malheureusement, ces cartes ne sont pas toujours datées.

Les rencensements nominatifs disponibles et réalisés de 1836 à 1931 peuvent contenir des informations concernant les professions des habitants de la commune et l'adresse de leurs employeurs.

Les registres de l'état civil de 1793 à 1937 fournissent aussi des renseignements intéressants.

En combinant toutes ces informations ainsi que celles d'autres archives, il est possible de réaliser un historique vraissemblable des commerces de Bullion. Des erreurs et des oublis subsistent problablement.

Les périodes mentionnées en italique dans l’historique correspondent à une présence minimale.

Version du 26/12/2012


Sommaire
  1
Les commerces avant 1900  
3
Moutiers
  2
Le village (après 1900)     Carrefour principal
  Place des Patagons     Rue de la chapelle Sainte Anne
  Rue des Tilleuls  
4
Longchêne
  Ruelle du boucher     Cour du marronnier
  Rue Saint Vincent  
5
Les Carneaux
  Rue de Guette     Rue du chat noir
  Route des Aulnettes      
         
 
____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Les commerces avant 1900

Tableau établi d'après les professions mentionnés lors des rencensements nominatifs réalisés de 1836 à 1901 et d'après les registres d'état civil de 1800 à 1900.

Boulanger BEAUFORT Jacques (1836) Village
  BANSARD Jean Pierre (1841) Village
  FRITSCH Xavier (1851) Village
  CAILLOUX Alphonse (1856, 1861) Village
     
Boucher BOIVIN Théodore (1836) Village
  SAGNARD Jean Marie (1841) Village
  SAGNARD François (1846) Village
  CATHELIN Isidore (1851) Village
  RENAULT Louis (1861) Village
  SAGNARD Edouard (1876 - 1886) Village
  LAUVRAY Auguste (1891 - 1906) Village
     
Marchand de vins HARDOIN Pierre (1836) Moutiers
café faisant souvent office d’épicerie, de mercerie, voire de pensions de famille BARA Honoré (1836 - 1841) Moutiers
PILLON Marie (1841) Moutiers
BAYELLE François (1851 - 1856) Moutiers
HERON Clément (1881) Moutiers
COTTEREAU Michel (1886 - 1891) Moutiers
     
  MINARD Marie (1841) Longchêne
  FEUILLU Auguste (1856) Longchêne
  GUILLARD François (1861 - 1872) Longchêne
  BOURDIN Alexandre (1876 - 1886)  Longchêne
  BOIRON Louis (1891-1901) Longchêne
     
  MENANT Louis (1846) Les Carneaux
  FOSSARD Julienne (1872) Les Carneaux
     
  GANDRILLE Jean Pierre (1841) Village
  ROUSSEAU François (1851) Village
  LEROUX Eléonor (1851) Village
  BONIN Henri (1856) Village
  HAMELIN Louis (1861) Village
  BUFFUITRILLE Achille (1872) Village
  ROUSSEAU Julienne (1872 - 1876) Village
  MULLOT Henri (1881) Village
  MOREAU Auguste (1881) Village
  MULLOT François (1886) Village
  CHANDRU (1891, 1886) Village
  LECLERC Alfred (1891) Village
     
Epicier ROUSSEAU François (1846) Longchêne
  BONIN Henri (1881 - 1891) Village
     
Aubergiste BONIN Henri (1876) Village
     
Maréchal ferrant  BOUCHER Jean Baptiste (1836 – 1851) Village
  BONNIN Jean (1851) Village
  BONNIN François Alphonse (1856) Village
  RAVAUX Jean Baptiste (1856 - 1886) Village
  COMTE Augustin (1861) Village
  BOUDON Edouard (1881) Village
  RAVAUX Ernest (1891 – 1896) Village
  GERMAIN Auguste (1896 - 1906) Village
     
Charron PIVOTEAU Jean Louis (1836) Village
  BONIN Jean Guillaume (1836 - 1846) Village
  LEBRUN Louis (1846 - 1881) Village
  BONIN Jacques (1851) Village
  BOIVIN Charles (1851) Village
  BOUDON Louis (1856) Village
     
  BRETON François (1861) Les Carneaux

                                  Pas de recensements nominatifs en 1866 (et en 1916)
 
____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Le village (après 1900)
La place des Patagons

 Cette place et les alentours immédiats étaient le lieu de rencontre des habitants et surtout des ouvriers agricoles travaillant dans les très
 nombreuses fermes de Bullion.


  Angle de la rue de Noncienne   (à gauche en montant)           

         ► Epicerie, café        Famille MULLOT (1881 - 1911)

         ► Epicerie, café        Mme DELFOSSE (1921 - 1931)

         ► Epicerie, café, coiffeur    Mme GATEAUX          

         ► Café                      Mme BORDIER (son mari, Lucien BORDIER était maçon)           

         ► Charcuterie, café, épicerie       Lucien (dit "Dédé") MAILLEBOUIS
                                                                            Il était installé auparavant rue St Vincent.
                                                              Simone MAILLEBOUIS lui succédera.


         ► Charcuterie, café, épicerie       Lucien JUIN (1947)

         ► Charcuterie, café, épicerie       Mr DUDOUÉ            

         ► Charcuterie, café, épicerie       Mr PORTON          

         ► Charcuterie, café, épicerie       Henri LEFEVRE dit "Riton" (1953 - 1955)            

         ► Charcuterie, café, épicerie       Maurice CARTIER (1956 - 1963)

         ► Café, restaurant, épicerie, charcuterie       Gilbert BIVILLE (1964 - 19xx)          

         ► Charcuterie, café, épicerie       Serge RICHARD            

         ► Supérette                                 (de 1983 à aujourd'hui)

charcuterie MAILLEBOUIS
TURMEL, CARTIER & PRODHOMME
Café, restaurant, épicerie Gilbert BIVILLE
Supérette installée depuis 1983



   Partie centrale(dernier café-tabac-épicerie du village, fermé en 2007)     

         ► Epicerie, tabac                 Jean Baptiste BONIN

         ► Epicerie tabac mercerie   famille PARBEAU (1911 - 1920)            Mme Parbeau vécut jusqu’à l’âge de 107 ans

         ► Epicerie café tabac          famille MOREAU (1921- 1950)              Commerce tenu d’abord par le père puis par son fils Raymond

         ► Epicerie, bar, tabac, (vêtements, chaussures, mercerie, etc.)       famille TURMEL (1950 - 1967)
     
         ► Epicerie café tabac          famille TRUHÉ (1967 - 2007)
    
         ► Maison d’habitations        (depuis 2010)


Epicerie, tabac
PARBEAU (1916)
Epicerie, tabac
MOREAU (1928)
Epicerie, tabac
MOREAU
Epicerie, bar, tabac
TURMEL (1953)
maison d'habitations
(aujourd'hui)



   Maison suivante en direction des Valentins

        ► Boucherie       Fernand LAUVRAY (1891 à 1911)          

        ► Boucherie       Louis SAGNARD (location à Mr LAUVRAY)                          
                                    Le boucher venait de Bonnelles chaque jour jusqu’en 1923.          

        ► Cycles, articles de pêches, dépôt de gaz      Paul BONNEAU (1923 - 1950)        

        ► Maison d’habitation       (aujourd'hui)

Boucherie
LAUVRAY
Cycles, articles de pêche Paul BONNEAU
Maison d'habitation aujourd'hui



  Cour voisine

          ► Maréchal ferrant            Paul BONNEAU (1923 - 1950)

           ► Cour d'une habitation    (aujourd'hui)

Maréchal ferrant
Paul BONNEAU
Cour d'habitation
aujourd'hui
Rue des tilleuls

  A l’angle de la cour du fournil          

        ► Boulangerie            fermée avant le début de la première guerre mondiale (le fournil donnait sur la cour adjacente, d’où son nom)

         ► Bâtiment détruit      aujourd’hui remplacé par un jardin entouré d’un mur en pierre

Boulangerie
avant 1914
Cour d'habitation
aujourd'hui


   Suite dans la rue des Tilleuls

        ► Boucherie, charcuterie, volailles, triperie       Roger DANIEL (1963 - 1978)
              Roger DANIEL crée et ouvre une boucherie à proximité de son précédent laboratoire situé ruelle du boucher.

        ► Boucherie, charcuterie, volailles, triperie       Jean Paul MACRÉ (novembre 1978 - juin 1998)    

        ► Maison d'habitation    (aujourd'hui)

Boucherie
Roger DANIEL
Maison d'habitation
aujourd'hui

Ruelle du boucher        

         ► Laboratoire du boucher        Roger DANIEL (1951 - 1963)
               En 1951 Roger DANIEL installa son laboratoire et son matériel frigorifique de boucher dans une maison située en bordure de
               cette ruelle (d’où son nom).               
               Il effectuait des livraisons et participait au marché de Saint Rémy-les-Chevreuse les mercredis et samedis
        
        ► Maison d’habitation               (aujourd'hui)

Maison d'habitation
aujourd'hui


Rue Saint Vincent

  En face de l'église

         ► Charcuterie              Lucien MAILLEBOUIS      (existe en 1931)
                                              A déménagé par la suite à l'emplacement actuel de la Supérette.          

         ► Commerce de vins (café) et épicerie Simone MAILLEBOUIS (épouse de Lucien)
                                              Ce commerce était installé dans le même bâtiment que la charcuterie.       

         ► Dancing   le petit picotin        Famille MAILLEBOUIS
                                              La salle était située dans le prolongement du commerce de vins.
                                              Le picotin constituait la ration d’avoine d’un cheval.
                                              Il était chargé dans une "musette", parfois aussi appelée picotin

              Aujourd'hui, l'impasse perpendiculaire à la rue Saint Vincent porte le nom de cet ancien dancing.

         ► Maison d’habitation       (aujourd'hui)
 

Commerces
MAILLEBOUIS
Maison d'habitation
aujourd'hui


   Ilot Saint Vincent

         ► Maréchalerie, buvette       Mr CHAMEAU

         ► Local des pompiers          (jusqu'en 1994)

         ► Parking en terre               (aujourd'hui)

        

Maréchalerie
CHAMEAU
Ancien local
des pompiers
Parking
de l'îlot St Vincent


   Suite rue Saint Vincent          

         ► Vente de vêtements, chaussures et mercerie       Roger PARBEAU (à partir de 1940)
               Il effectuait aussi des ventes ambulantes avec un camion.
               Roger PARBEAU exploitait auparavant la ferme de l’Erable.          

         ► Maison d'habitation          (aujourd'hui)

Maison d'habitation
aujourd'hui

Rue de Guette

   Angle rue de Noncienne (à droite)

         ► Auberge                         Désiré DAVID       (1906)
                                                    Cette auberge accueillait les voyageurs à cheval, il existait aussi des écuries et des remises.   

           ► Café, maréchalerie        Lucien CHARLE            (1911-1926)               

           ► Café, charron                Gustave PRODHOMME (1931-1967)               

           ► Maison d’habitation              

           ► Salon de coiffure           Millénium Coiffure depuis mai 2001                      

Auberge
Désiré DAVID
café, maréchalerie
Lucien CHARLE
Commerces DELFOSSE, MOREAU et CHARLE
Salon de coiffure
depuis 2001


 En direction de la mairie (à droite)

         ► Boulangerie, épicerie         Le four existe toujours au fond de la cour.

         ► Restaurant et épicerie en produits DAMOY "le fin du fin" de l'épicerie       Emile BERNARD (jusqu'en 1926)

         ► Hôtel, restaurant, café        Louis HÉBERT (1931 – fermé définitivement après la seconde guerre mondiale)          

         ► Maison d’habitation            aujourd'hui

Hôtel resraurant café
Louis HEBERT
Hôtel resraurant café
Salles d'ombrage
Hôtel resraurant café
Rotonde
Maison d'habitation
aujourd'hui

Route des Aulnettes

 A proximité du rond point des Framboisines          

         ► Boulangerie des six moulins    depuis septembre 2007

             Ce magasin est implanté dans une partie des bâtiments qui abritait le centre de première intervention des sapeurs pompiers.
             Les locaux ont été complètement rénovés pour accueillir ce magasin.
        

Boulangerie
des six moulins
____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Moutiers
Au carrefour principal  

         ► Auberge, épicerie, mercerie       Victor LEBLANC      (1901 - 1935)          

         ► La Petite Auberge       Restaurant, café, épicerie, pension de famille                                                    
                  - Paulin NOËL         (1935 - 1945)                                                 
                  - Clarisse MONCEAU                                                 
                  - Henri RADOUX dit «Bibi» (jusqu'en 1963)          

         ► L’Orée de la forêt        Restaurant, café                                                   
                  - Raymond TROCHERIE     (1963 - 1978)          

         ► Maison d'habitation     (aujourd'hui)
         

Auberge, épicerie, mercerie
Victor LEBLANC
La Petite Auberge
Paulin NOËL
La Petite Auberge
Henri RADOUX
La Petite Auberge
terrasse


L'Orée de la forêt
Raymond TROCHERIE
Maison d'habitation
aujourd'hui
Moutiers
              en fête                 le programme


Rue de la chapelle Sainte Anne(angle de la cour du coucou)          

         ► L'auberge   A Sainte Anne        (tout début des années 1900)                
             marchand de vins, épicerie, mercerie et pension de famille pour accueillir les journaliers agricoles

             Cette auberge, outre ses activités quotidiennes, accueillait aussi les pèlerins lors de fête Sainte Anne de Moutiers qui est célébrée
             chaque année le dernier dimanche du mois de juillet.                

             Les trompes du rallye Bonnelles sonnaient lors de l’office religieux.                

             Les fidèles se rendaient ensuite en procession à la fontaine toute proche.


         ► Maison d'habitation     (aujourd'hui)

 

       à Sainte
      Anne
Maison d'habitation
aujourd'hui
____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Longchêne

Cour du marronnier

         ► Marchand de vins, épicerie, mercerie        M. LECANU                

         ► Marchand de vins, épicerie, mercerie        HERSE-BOIRON puis BOIRON-DUBREUIL (1906-1911)                

         ► Epicerie-buvette             Mme JOSSET     (jusqu'en 1934)                

         ► Epicerie-buvette             Mr DARMON      (avant la guerre 39-45)                

         ► Epicerie-buvette             Mr FLORENTIN                

         ► Epicerie-buvette             Félix CHARBONNEL                

         ► Epicerie-buvette             maison PARROT  (après la guerre 39-45)                

         ► Auberge joyeuse            Mr CADAZE        (jusqu'en 1975)        

         ► Maison d’habitation        aujourd'hui

                          Aujourd’hui, il n’est plus possible d’effectuer le tour complet de la cour du Marronnier comme autrefois.


Commerce
HERSE - BOIRON
maison
PARROT
Maison d'habitation
aujourd'hui
____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Les Carneaux

Le chat noir (rue du chat noir)

    Le nom de ce café – dancing faisait référence au célèbre cabaret de Montmartre à Paris qui fut fondé en novembre 1881.

    Le dancing, construit en structure de bois, était situé à proximité du café, il était équipé d’un piano mécanique.
    Il fut fermé avant le début de la seconde guerre mondiale.

    Cette salle se transformait en salle de cinéma une fois par semaine, le mercredi.
    Mr RIGAL, de Dourdan, était l'opérateur projectionniste.

         ► Marchand de vins            François DUBREIL (1906 – 1911)
                                                      Il pressait aussi les pommes pour produire du cidre.


         ► Café, dancing                  Atanasse BONIN      (1920 à 1955)
                                                      Il y avait un bal tous les samedis soir à Bullion, en alternance, entre les dancings du Chat Noir
                                                      et celui du Petit Picotin          

         ► Maison d'habitation          (aujourd'hui)

        

le chat noir
Atanasse BONIN
Maison d'habitation
aujourd'hui